Fonction publique : peut-on acheter un bien immobilier ?

Un fonctionnaire ou un adhérent à une mutuelle de la fonction publique peut faire un crédit immobilier sous certaines conditions. Il est important de connaître les établissements qui acceptent cette demande ainsi que les conditions requises.

Un emprunteur CDD

Employé de l’Etat stagiaire, titulaire ou CDD peut faire rapidement un achat immobilier. Son statut rassure les établissements bancaires car ils ont une garantie suffisante et une sécurité de l’emploi. Comparé au secteur privé, les fonctionnaires bénéficient plus d’un taux de crédit supérieur excepté pour ceux qui sont en CDD car ils ne débouchent pas forcément sur un poste fixe. Par ailleurs, un CDD disposant d’un contracteur avec un contrat CDI possède aussi une garantie suffisante. Quelquefois, une personne dans la fonction publique doit effectuer plusieurs CDD avant d’obtenir un CDI. Les établissements de crédit n’acceptent la demande que si le contrat de travail est régularisé car le prêt immobilier peut aller de 20 à 30 ans comme le précise Fonctionea. La demande avec un contrat CDD est valable pour les couples et les personnes qui ont un partenaire avec un contrat pérenne. Dans ce cas, le fonctionnaire peut recourir à un comparateur pour trouver l’offre avec une meilleure mensualité, durée et taux.

Conditions d’obtention de prêt immobilier

Les conditions sont semblables à celles d’un emprunteur travaillant dans le privé ou le public. Le but étant de s’assurer que l’emprunteur peut rembourser ses dettes. Sont pris en compte lors de la demande de crédit, la capacité d’emprunt, le reste à vivre et le taux d’endettement. Les établissements bancaires requièrent l’épargne, l’historique bancaire, l’apport, la stabilité et les revenus. L’apport est indispensable, au moins 10% du coût total de l’opération pour la crédibilité de la demande. En effet, disposer d’une assurance vie ou de comptes sur livret peut constituer un atout pour recevoir un crédit immobilier. A défaut d’apport, il faut bien réunir les pièces justificatives : bulletins de salaire, relevés bancaires et avis d’imposition.

Les mutuelles de la fonction publique permettent à l’emprunteur de se porter caution gratuitement, empêchant la caution bancaire ou l’hypothèque. Mais les normes diffèrent suivant les mutuelles. Certaines ne proposent pas de solution de caution. Par ailleurs, l’employé de l’Etat peut profiter de cautions bancaires gratuites, de taux privilégiés sur l’assurance de prêt immobilier et de frais de dossiers allégés, permettant d’économiser. Les assurances sont intéressantes dans la mesure où elles proposent des garanties étendues.

Entreprendre des démarches comparatives

L’ère est aujourd’hui à la comparaison, dans tous les domaines d’activité et même pour un prêt immobilier, on peut obtenir plusieurs propositions. Il est donc importante de comprendre le fonctionnement des comparateurs et surtout d’entreprendre des démarches qui pourront permettre d’obtenir plusieurs offres. Que ce soit par un courtier, par un simulateur en ligne ou directement en démarchant les organismes financiers, le fonctionnaire devra avoir en main 3 propositions concrètes pour effectuer le meilleur choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *