Soupmaker, un accessoire utile à avoir

Avec la diversité d’appareils de cuisson disponibles sur le marché, cuisiner en devient presque une partie de plaisir. Et ça l’est encore plus avec les soupmakers. Encore appelé cuiseur de soupe, cet appareil peut non seulement réaliser des soupes, mais également être utilisé pour la préparation des compotes ou smoothies. Il peut même dans certains cas servir de blender.

Dans cet article, nous ferons la lumière sur les principaux atouts du soupmaker, ainsi que les principaux paramètres à considérer pour faire une bonne acquisition. Mais avant, découvrons plus en détail ses principales caractéristiques.

Caractéristiques d’un soupmaker

De façon générale, un soupmaker arbore une forme comparable à celle d’un blender et se dote de : un moteur électrique de puissance variable, un bol en inox d’une capacité de 1,2 L ou plus, une poignée (isolante ou encore antidérapante), un cordon (pour branchement sur secteur) et d’un certain nombre de vitesses (de 1 à 6).

Par ailleurs, selon les modèles et les gammes, la machine peut être équipée d’un écran et de diverses fonctionnalités : fonction de mixage manuel, mode turbo, minuterie, sécurité enfant, signal sonore, fonction auto-nettoyage intégré, protection anti-surchauffe, fonction spéciale glace pilée, touche pulse intégrée, fonction chauffante, etc.

Pourquoi devriez-vous investir dans un soupmaker ?

Le soupmaker est réputé pour sa praticité, en ce sens qu’il vous fait gagner un temps précieux. Ainsi, vous pouvez faire autre chose pendant que l’appareil se charge tout seul de cuire votre soupe, en moins de 25 minutes.

En outre, grâce à ses différents programmes, le soupmaker fait preuve d’une certaine polyvalence. Vous pouvez de ce fait varier les envies culinaires et préparer des recettes autres que la soupe (veloutée ou avec des morceaux). Cet appareil se prête en effet à la réalisation de compotes, smoothies et autres purées. Certains modèles sont même susceptibles d’être utilisés comme simple blender.

Choisir son Soupmaker

Vous êtes séduit et souhaité acheter votre cuiseur de soupe? Vous pouvez consulter le site tutti-quanti.fr qui reprend les meilleurs modèles actuellement disponibles ou vous pouvez faire vos propres recherches et choisir par vous-même. Il est alors important de prendre en compte un certain nombre de critères au moment de choisir. Il s’agit principalement de la taille, du nombre de programmes embarqués, de la polyvalence, l’ergonomie, ou encore la facilité d’utilisation et d’entretien.

La taille

La taille du soupmaker est à prendre en compte, car elle détermine la quantité de nourriture que vous pouvez préparer. Pour choisir la taille de votre soupmaker, considérez le nombre de personnes que vous aurez à nourrir régulièrement.

Polyvalence et nombre de programmes embarqués

Plus le nombre de programmes du soupmaker est élevé, mieux c’est. Chaque programme vous permet de choisir le type de repas que vous souhaitez préparer, la texture ou encore le mode de cuisson. Ce qui vous permet de diversifier vos préparations et de régaler vos convives. L’idéal serait qu’en plus des programmes de cuisson, votre cuiseur de soupe soit équipé d’un mixeur intégré. Vous pourrez alors l’utiliser au besoin comme blender.

L’ergonomie

Pour les appareils de cuisson, et particulièrement pour le soupmaker, l’ergonomie est l’un des critères essentiels à prendre en compte lors de l’achat. Cela suppose un design approprié permettant une prise en main confortable et une isolation thermique. L’ergonomie fait aussi référence à un fonctionnement optimal avec un temps de cuisson le plus court possible.

Facilité d’utilisation et d’entretien

La plupart des soupmakers sont faciles à utiliser, mais certains le sont plus que d’autres. Dans tous les cas, assurez-vous que la notice d’utilisation fournie est en français, et que vous arrivez facilement à la comprendre. L’entretien doit aussi être facile à réaliser.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *